Mars, et ça repart

26.03.2007 | Richy
484 visiteurs  -  Aucun commentaire

Oui, oui, oui, mais mieux vaut tard que jamais. Aucune excuse pour ce délai, donc autant enchaîner avec l’actualité brûlante de New York City, et pas seulement.

Depuis plus d’un mois ? Tellement de choses, et à la fois si peu face à l’immensité du potentiel. C’est l’heure de faire marcher ma mémoire. En toile de fond à mes diverses sorties et visites, un formidable régime dont je tiens à révéler le secret : bol de céréales le matin, bonne grosse salade le midi, plat Weight Watchers entre quatre et six points le soir, et beaucoup d’eau et de thé en journée. Appliquée pendant deux mois, cette méthode vous permet de perdre au moins dix kilos, soit plus de vingt livres, ce qui n’étonnera que ceux qui pensent qu’un kilo de plomb est plus lourd qu’un kilo de plumes (à peu près).

Cela étant dit, ces derniers temps ont comme un parfum de sapin. Certains commencent à rentrer à Paris, de façon définitive, emportant avec eux un peu de nous. Du sapin, ç’aurait pourtant été joli avec les deux ou trois nuits de neige qui ont à nouveau rendu Harlem plus blanc que ... noir. Central Park immaculé, les rues glissantes, les blocs de neige grise, la condensation dans le métro : que du bonheur en flocons. Du bonheur en boules, aussi, avec un nombre incalculable de billards explorés, et au bout desquels j’ai toujours un niveau équivalent à la platitude du tapis. Qu’importe. Le bonheur est dans le tapis vert, et l’argent, à l’inverse de mes boules, au trou. Sans jeu de mots ; ce serait un poil trop facile.

De restos en visites diverses, du siège des Nations Unies à Rooselvelt Island, en passant par la statue de la Liberté, Ellis Island, j’ai encore eu l’occasion de comprendre que j’avais énormément de choses à voir à Manhattan. C’est pourquoi je me suis rendu à Washington DC, pour aller voir où habitait George W. et ses amis. Deux jours, c’est court, surtout si on compte les huit heures de car nécessaires à l’aller, pris dans une tempête de neige blance, mais surtout collante. Résultat : un trajet aller plus long qu’un New York - Paris. Cherchez l’erreur (un indice : Washington est à 400 km de New York). L’essentiel était d’y être, de voir des amis non vus depuis bien longtemps,et de visiter une ville en-dehors de l’état de NY. Et bien c’était très joli ! Entre le Capitol, le Mall et ses nombreux musées, dont celui de la Terre et de l’Espace que j’ai pu rapidement visiter, le Washington Monument, et, évidemment, la Whitehouse. Un peu de fun à Baltimore, chez Dave and Busters, un immense complexe de jeu et de jeux, arcades, jeux vidéo, bowling, billards, restaurants, et j’en passe.

Tellement de choses à raconter. Tellement de choses à voir. Tellement de choses à dire. Et pourtant, je vais laisser libre cours à votre imagination. Quelle sera la suite ? Est-ce que ça va repartir en mars ? Vais-je me découvrir d’un fil en avril ? Ferai-je vraiment ce qui me plaît en mai ?

 

Poster un nouveau commentaire


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Articles les plus populaires

Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Le blog de Richard A New York est un site de la marque DLABAL Design

2 rubriques ... 25 articles ... commentaires ... sites référencés ... 1 visiteurs par jour (20582 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2