Des coups :

12.06.2006 | Richy
296 visiteurs  -  Aucun commentaire


-  de coeur, évidemment, pour commencer, pour cette jolie petite bourgade qu’est New York City. Un central park à n’en plus finir, des restos cachés, des supermarchés ouverts jusqu’à... jusqu’à jamais, car ouverts 24/24, des métros qui s’arrêtent n’importe où le week-end, des gens toujours souriants sauf dans les magasins quand on leur donne de l’argent (étonnant...), des magasins de guitare apocalyptiques où on peut TOUT essayer, sans demander au vendeur, faire du bruit, et bien entendu pour mon foyer où on peut se faire des pâtes à n’importe quelle heure.

-  de blues, aussi, à cause justement des magasins de guitares dans lesquels j’ai épuisé mes gammes pentatoniques blues, avec la sixte donc ; ça fait du bien de retoucher à des guitares, et pas des moindres : des Gibson SG, Les Paul, des PRS modèles Santana, des Ibanez 7cordes... Et en acoustique, c’est pire. Pour la première fois de ma vie, j’ai joué sur une guitare à 5000$. Ca rend la corde assez chère. Mais quel son !!!

-  de boule, contre mon armoire qui a eu la bonne idée de s’ouvrir en pleine nuit, ce qui m’a, pour le moins, surpris !

-  de poker : j’ai rencontré en effet quelques personnes jouant downtown à ce sympathique et dangereux jeu de cartes. Mais vais-je vraiment dépenser le peu d’argent que je gagne ? Rien n’est moins sûr...

-  de main, que ce soit au boulot ou au foyer, où j’ai rencontré quelques sympathiques personnes, qui m’ont aidé à trouver les sauces tomates et les couverts en plastique. D’autres m’ont également donné de bonnes adresses à NY, notamment un petit resto qui fait des fuckin’ good hamburgers, dans un endroit totalement secret, c’est un resto qui n’a pas pignon sur rue !

-  de stress, quand les gens me foncent droit dessus dans la rue, me gratifiant d’un "excuse me" qui est vraiment le strict minimum. Je préfèrerais qu’ils m’évitent sans s’excuser que l’inverse.

-  de gueule, contre la multitude de fast foods et magasins en tous genres où les caissiers parlent encore plus mal anglais que moi. Aucun effort ! Alors je prends mon plus bel accent français pour leur demander de répéter n fois, avec n grand. Je m’en fiche, the client is the king :) !

-  double, quand hier j’ai visité deux pays différents aux US : l’Italie d’abord, à Little Italy, où la pizza sent bon la provence, et sa pizza pomme de terre, et Chinatown, où la pizza sent bon le riz, mais où j’ai finalement pris un burger king... Dépaysement total, tout le monde lit des journaux en chinois dans le métro. Marrant. Mais ça ressemble pas mal à Paris.

-  bas, car c’est déjà la fin du week-end, elle arrive sans prévenir !!!

 

Poster un nouveau commentaire


Emoticones :

(Pour insérer un émoticone, cliquez simplement sur l'image.)

:aime::bof::clindoeil::diable::en_colere::etoile::exclamation::fleur::interrogation::langue::lol::lunettes::mouai::pas_content::pleure_de_rire::rigolo::sourire::surprit::triste::xtra:

Titre :

Texte de votre message :

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)


Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)


Qui êtes-vous ? (optionnel)


Articles les plus consultés

Articles récemment mis à jour

Le blog de Richard A New York est un site de la marque DLABAL Design

2 rubriques ... 25 articles ... commentaires ... sites référencés ... 0 visiteurs par jour (20609 au total)

Haut de page | XHTML 1.0 | CSS 2